Coup de coeur

pays et patrimoine

24 avril 2016


 

 

Dignes épaves :

tracteurs, automobiles, camions, camionnettes...
et autres
.

(clichés ci-dessous : J. Barou)

Près de la maison,

               

et en plein champ

les vieux serviteurs oubliés se morfondent...

ou se cachent...


Les épaves

C'était le premier. Il avait coûté cher et remplaçait tout à la fois
le cheval et les bœufs. L'antique tracteur est encore là dans les herbes folles.
Aussi beau qu'une compression de César, moins mobile qu'un Calder.

Dans la forêt sombre ou à l'orée, les belles oubliées somnolent.
La Panhard et la Quatre-chevaux. Elles ont été fiérotes sur les routes départementales, rutilantes et enrubannées pour les mariages, poudreuses en été, boueuses en hiver.
Avec leur caractère : celle-ci tenait bien la route, celle-là démarrait mal,
l'autre avait du nerf…

Elle aurait pu devenir poulailler, la fière camionnette. Elle campe près du ruisseau
dans une parure de verdure. Rouillée mais droite et solide malgré le gros temps.
Elle a peut-être servi au boulanger pour les longues tournées dans les hameaux.
Près du logis ou en plein champ ces vieux serviteurs oubliés se morfondent.
On les laisse vieillir en paix.

Pourquoi n'ont-ils pas subi la casse ? Un peu de regret, le remords peut-être
de les avoir abandonnés ? Ce n'était pas encore la vraie société de consommation.
Devenus inutiles, on y tenait encore.
N'ont-ils pas été de tous les travaux, de toutes les fêtes.
Il existe bien des musées mais, lisses et brillantes,
les vieilles machines n'y ont pas un tel charme.
Car les épaves ont vécu. Il leur reste un peu d'âme.

Joseph Barou            

   

Rangée derrière la maison          

Dans la noire forêt



ou à l'orée, les belles oubliées

La petite quatre-chevaux toutes portes ouvertes

Une fière camionnette


campe près du ruisseau...

                         


           et la remorque patiente au coin du bois


(Montagneux, le 10 août 1996,
pour faire plaisir à André)

tout comme le camion de déménagement
et les vaillantes forgonnettes



Bleu, bleu horizon...




ou blanc, blanc cassé
...

 

La bétaillère pour garder le foin bien sec...







Vieux travailleurs à la retraite...

et remorques de poids lourds définitivement rangées des voitures...

Encore des tracteurs dans ce gros hameau des monts du Forez
on croirait une collection.

 







*
*   *

Pressoirs fourbus

vieillissant doucement loin des cuvages

Pressoir roulant, au bord du bief, Estiallet, Montbrison
9-01-2017 (cl. J. Barou)

            

Pressoirs à l'entrée et à la sortie du bourg de Marcoux
12-02-2017 (cl. J. Barou)



Chambles (cliché J. Barou)

 



La Mure, Gumières (cliché C. Barou, 23 avril 2017)