Coup de coeur

pays et patrimoine

 


2 juin 2009

 

 

La chapelle rurale

 

Courreau, Lézigneux, Montarcher, Apinac, Salvizinet…
Le Forez est piqueté de petits sanctuaires ruraux...
La chapelle a un air familier, plus encore que l'église du village.
Une clochette au son aigrelet loge dans un modeste campanile.
La porte est entrouverte.
Elle fait bon accueil au passant.

Entrons. Le bénitier est à sec.
L'air semble presque frais au cœur de l'été.
Blanchis à la chaux, les murs ressemblent à ceux d'une claire étable.
Au sol, un plancher inégal au lieu de dures dalles du pierre.
Le lieu, pourtant sacré, n'a rien de solennel ni de riche.
Tout y parle d'une foi naïve et forte : chandelier de bois peint,
statue de plâtre colorié, tableautin du chemin de croix encadré de noir.
Et le Christ porte un brin de buis.

Trois bancs ou des chaises paillées la meublent.
On y est chez soi. La madone ressemble à celle de la maison.
Là, le saint honoré fait partie de la famille.
Marguerites ou genêts fleuris voisinent avec des fleurs artificielles
sur l'autel pauvre mais digne.

La chapelle rappelle les doux mois de Marie d'antan.
Et le chapelet récité par les vieilles en noir.
Un grain pour la paix, un grain pour le soldat,
un grain pour la récolte, un grain pour le malade, un grain pour le défunt…
La chapelle reste un reliquaire de la piété paysanne,
le musée vivant de la foi d'un terroir.

Joseph Barou           

*

*   *

Une chapelle
des monts
du Forez


La chapelle, reliquaire de la piété paysanne





Marguerites et fleurs artificielles





L'air semble presque frais en plein été




Les tableautins du chemin de croix





Autel pauvre mais digne



Trois bancs ou des chaises paillées


Une chapelle
des monts
du Lyonnais :

l'ancienne église paroissiale de La Valette

(Salvizinet)





Une véritable petite église dédiée à la Sainte Croix
(ancienne église de la paroisse disparue de La Valette après rattachement à Salvizinet)




Simple porte romane


Et à l'entrée un antique bénitier


Choeur âgé de près de mille ans

-- --


Deux autels de bois peint

 



La Cène


Statues naïves


Et une émouvante piéta



Un mobilier presque campagnard


 



Paix



Et sérénité...

*

*   *

La chapelle Saint-Roch

à Courreau


(cliché B.M.)

Le plafond est un peu bas, le mobilier simple


mais l'autel est digne, la chapelle propre et bien rangée... A la place d'honneur saint Roch, à droite sainte Geneviève (avec sa quenouille) à gauche Sainte Barbe...

*

*   *

Valeilles


(cliché Bernard Montbibert, juillet 2013)

un petit sanctuaire très original : Notre-Dame-du-Bon-Secours

*

*   *

Pouilly-lès-Feurs

Chapelle Saint-Benoît

Chapelle Notre-Dame des Odiberts (état actuel)

A l'origine (1905), il s'agissait d'un simple abri en bois pour protéger
une statue de Notre-Dame de Lourdes. Cet édicule a ensuite été garni
avec un treillis, également en bois.



Intérieur de la chapelle

Pour l'histoire de ces deux chapelles de Pouilly-lès-Feurs (Loire) voir l'ouvrage de Claudius Couble :
Pouilly-lès-Feurs, terre d'histoire, de légende et de foi, éd. Claude-Bussy Promotion, 1987

 

*
*   *