Montarcher

Le plus haut clocher forézien

En ligne
(format pdf)

Articles dans lesquelles
l'abbé Breuil est cité.

Quand
Lérigneux votait à gauche

(1902-1904)

Visite du
cardinal Maurin

à Moingt en 1919

Les monuments aux morts
de Moingt,
J. Barou ( 8 p.)

L'abbé Breuil a présenté une communication à la Diana :

"La peste et le culte
de saint Roch
à Lérigneux"

Bulletin de la Diana,
tome X, 1898

Voir aussi
pages spéciales

Lérigneux
parcours à travers l'histoire d'un village

Moingt
une localité antique...

P'tits fifres
une vieille société gymnique et musicale


Monuments aux morts
de l'église de Moingt

Conception :
David Barou

gestion du site :
Joseph Barou

questions, remarques
ou suggestions

s'adresser :

forezhistoire@free.fr
   



Jean-Louis Breuil
(1852-1937)
(photo prise vers 1925)

vicaire à Saint-Just-en-Bas,
curé de Lérigneux de 1895 à 1904,
curé de Moingt de 1904 à 1937,
inhumé à Montarcher


Jean-Louis Breuil

témoin de la Grande Guerre à Moingt


Juillet 1914. Le curé de Moingt a doté son église d'une statue de Jeanne d'Arc. Mais il manque encore la bénédiction solennelle. Avec des drapeaux, les p'tits fifres de Montbrison et un bon prédicateur. La date est retenue : 9 août. "Tout était prévu, écrit-il, sinon la guerre". Elle éclate le 1er août. La fête est annulée. Et la bonne Lorraine devra attendra 1920 !

La Grande Guerre

Jean-Louis Breuil est né à Montarcher en 1852. En 1870, il est au séminaire quand les Prussiens envahissent le pays. Depuis, comme beaucoup, il a les yeux fixés sur la ligne bleue des Vosges.
Curé de Moingt depuis 1904, ce fils de paysan est très proche de ses ouailles, surtout des petites gens. Même si tous ne vont pas à l'église. La déclaration de guerre le touche au cœur.

2 août : le 16e R. I. se concentre à Montbrison. Son chef, le commandant Hertz, loge à la cure de Moingt. Il dit son inquiétude au curé : "l'artillerie allemande est terrible…"

6 août : départ des soldats. Un baptême retient le curé à l'église : celui de l'enfant d'un jeune boulanger moingtais qui va partir…

Le livre d'or de la paroisse

Tout au long de la Grande Guerre l'abbé s'informe du sort des jeunes Moingtais sous les drapeaux. Il suit les mouvements du 16e, le régiment de Montbrison. Il note tout. Trop souvent aussi, il célèbre des obsèques. Les familles sont durement touchées : deux fils chez Néel et Arthaud, trois chez François et Epinat. Ces deuils l'affectent personnellement.

Le conflit achevé, le bon curé veut réaliser un Livre d'or de sa paroisse. Il ne mène pas à bien son projet. Il meurt à Moingt en 1937. Mais il nous laisse des notes passionnantes, aujourd'hui dans les archives de la Diana.

Ces documents sont publiés par la Diana et Village de Forez.. Souvenirs très précieux pour les Moingtais ! Pour tous, le manuscrit du Père Breuil permet de comprendre un peu comment fut vécue cette période terrible dans un village ordinaire.

 


L'abbé Breuil au milieu des membres
de la chorale paroissiale de Moingt

 

Publication
La Diana - Village de Forez,

Jean-Louis Breuil
Moingt pendant la Grande Guerre


présentation et notes : Joseph Barou

 

un cahier de 100 pages, (21 X 29,7)
disponible au

Centre Social de Montbrison
13 place Pasteur,
42600 Montbrison

tél. 04 77 96 09 43

mèl
centresocial.montbrison@laposte.net

Pages concernant Moingt :