Retour à l'accueil

 
 
 

 

 

En ligne

La foire au duvet
de Montbrison,
article pour la Région illustrée
orné d'un dessin du Montbrisonnais
Henri Beaudier
(format pdf, 4 p.)

trois poèmes tirés
du Miroir du passé :

Dans la vigne

Apprends-moi

Miroir du Passé

D'autres poèmes :

A une femme

Pour les vins
des Côtes du Forez


En vidant son verre !

Prélude

Arbre de noël

Vers à mettre en musique :

Hymne aux ancêtres

 

 

Voir aussi :

Notice nécrologique
de Jules Troccon
(Le Progrès du 5 mars 1953)

 

 


et les pages spéciales :


Pierre Dupont
chansonnier


J'ai deux
grands boeufs


Jules Troccon
parle de Pierre Dupont

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conception
David Barou

textes et documentation
Joseph Barou


questions, remarques ou suggestions
s'adresser :

 

 

 

 

 




(archives privées)

 

Jules Troccon

(1870-1953)

Poète forézien

Né le 23 juin 1870 à Chazelles-sur-Lyon.
Fils de Joseph Troccon (originaire du Bugey) et de Marie Claudine Antoinette Thollot.

Epoux de Marie Pierrette Bruyat née en 1869 à Saint-Etienne, institutrice.
Plusieurs enfants dont Christiane Troccon, née le 12 septembre 1897 à Saint-Romain-en-Jarez (Loire) qui fut institutrice à l'école de Moingt.

En 1936, les Troccon habitent Montbrison, montée de la Caserne.

Elève à
l'école normale de Montbrison, instituteur puis directeur d'école, notamment à Saint-Barthélemy-Lestra. Termine sa carrière à Saint-Etienne, à l'école de Montaud.

Poète et homme de lettres.
Collabore à diverses revues régionalistes : La revue forézienne, La Région illustrée...
Vice-président (1938) puis président (1943) du Caveau stéphanois.

Décès à Montbrison à son domicile 28, avenue de la Libération, le 4 mars 1953.


Marie-Pierrette Bruyat
épouse de Jules Troccon

(archives privées)

Ouvrages

(quelques éléments de bibliographie) :

A une femme (poésies), Paris, Sauvaître.
Aux universitaires morts pour la patrie (poème), Saint-Etienne 1917.
La région lyonnaise, Moulin, Brosset.
Sur un cher disparu, Saint-Etienne, imprimerie de la Loire Républicaine.
Pierrots de guerre, un acte en vers (représenté pour la première fois à Saint-Etienne sur la scène de Family-Théâtre).
Le livre de la petite patrie (manuel à usage scolaire), Delagrave, éditeur.
L'âme lyonnaise, Lyon, Pierre Masson.
Zigzags foréziens, Lyon et Saint-Etienne, P. Masson et L. Dubouchet
L'esprit stéphanois, Lyon et Saint-Etienne, P. Masson et L. Dubouchet
Le miroir du passé (poèmes), 1932, Lyon et Saint-Etienne,
P. Masson et L. Dubouchet

 

Jules Troccon est l'auteur d'un manuel scolaire

Avec une lettre-préface de M. P. Joubin, recteur le l'académie de Lyon
publié par la librairie DELAGRAVE de Paris en 1921

Jules Troccon écrit à Vincent Durand


(archives Diana 6 F 728 2)

*

*      *

Les chansons à boire

Une chanson à boire de Jules Troccon
pour le Marché-concours de Montbrison des vins
et eaux-de-vie des Côtes du Forez de 1934

*

*      *

En l'honneur des vins du Forez

(Extrait du Journal de Montbrison, 1938, aimablement communiqué par Robert Landon)

Chanson chantée par Janine Derue
au cours de la veillée Patois Vivant du 6 octobre 2010

pour écouter cliquer ci-dessous

(3 min 3 s)

*

*      *

(Extrait du Journal de Montbrison, du 30 novembre 1939, aimablement communiqué par Robert Landon)

*

*      *

(Extrait du Journal de Montbrison, novembre 1935, aimablement communiqué
par Robert Landon)

*

*   *

[extrait de La Région illustrée, Pâques 1936]

*

*   *

 


a