Retour à l'accueil

 
 
 

Marguerite Gonon
(cliché pris au cours d'un Festival d'histoire à Montbrison)

 



La Diana
Montbrison
(carte postale ancienne)

 

Conception : David Barou

gestion : Joseph Barou
questions, remarques
ou suggestions

s'adresser :

 

 

 

 

Marguerite Gonon

historienne forézienne

(1914-1996)

 

née à Saint-Etienne en 1914, institutrice, chercheur puis ingénieur au C.N.R.S.,
docteur ès-lettres, historienne, pendant longtemps habitante de Poncins,
décédée à Feurs en mai 1996 ; auteur de nombreux travaux
concernant notamment l'histoire et le patois du Forez.


Les textes ci-dessous sont extraits d'un cahier spécial édité
en avril 1997 par Village de Forez et Opus

En ligne :

A Marguerite Gonon en hommage
par Robert Périchon (format pdf ; 3 p.)

Une historienne, une femme dans l'Histoire,
Marguerite Gonon (1914-1996)

par Claude Latta (8 p.)

Marguerite Gonon et l'histoire du Moyen-Age
par Marie-Thérèse Lorcin (5 p.)

Marguerite Gonon et la Diana
par Francisque Ferret (3 p.)

Marguerite Gonon, l'universitaire
par Didier Nourrisson (2 p.)

Marguerite Gonon et le monde agricole
par René de Becdelièvre (1 p.)

Marguerite Gonon et Néronde
par René Berchoud (4 p.)

Témoignage
par Marie Grange (1 p.)

Marguerite Gonon : bibliographie
par Claude Latta et Noël Gardon (11 p.)

Les ancêtres de Marguerite Gonon
par Claude Latta (6 p.)



Une causerie de Marguerite Gonon



Marguerite Gonon
parle du patois forézien


[page sonorisée]


Pour l'action de Marguerite Gonon
pendant la Résistance voir :

Colonel Gengtgen, La Résistance civile dans la Loire,
Lyon, Editions Lyonnaises d'Art et d'Histoire, 1996

Etang Vieux (près de Feurs)