Eglise de Verrières,
du 16e siècle ;
Verrières
a 1 270 habitants en 1891.
Sur la place,
la croix du jubilé
érigée en 1827.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eglise sous les vocables de Notre-Dame et de Saint-Ennemond.
La chaire a été sculptée par l'abbé Rival.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Intérieur
de la chapelle du petit séminaire aujourd'hui
en ruine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les orgues
de la chapelle offertes en 1885
par les anciens élèves
sont aujourd'hui dans l'église de Verrières.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'une des statues qui ornent
les dépendances
du séminaire : terrasse, jardin... Une vierge venant de Verrières
se trouve aujourd'hui
dans la cour d'honneur
du collège
Victor-de-Laprade de Montbrison.

 

 

 

 

 

 

Trois anciens élèves qui font la fierté de la maison :

J.-B. Vianney,
le saint curé d'Ars

Marcellin Champagnat

Jean-Claude Colin

 

 

 

 

 

Le nouveau séminaire bâti après l'incendie
de 1846 qui a détruit l'
Ancien collège.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les jeux variés sur la terrasse : glissade, ballon...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sous les arcades de la façade, un ecclésiastique lit son bréviaire en se promenant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'étude : longs pupitres et austères bancs sans dossier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dortoir ; le séminaire a compté de 150 à 300 élèves selon les périodes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réfectoire : au fond une estrade pour les professeurs, à droite la chaire pour la lecture pendant le repas, sur les tables du vin et de l'eau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'école libre de Verrières tenue par les Frères de la Croix présents aussi au séminaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La campagne du Mas, propriété acquise en 1836, possède une grande prairie où les séminaristes viennent se détendre.

 

 

 

 

 

 

 

 

Restes du château du Soleillant
où le séminaire
fut installé
de 1809 à 1818.

 

 

Roche a eu, de 1799 à 1812, un séminaire dont plusieurs classes ont été réunies ensuite à Verrières.

 

 

 

 

 

 

Beauvoir,
hameau de Verrières
avec les ruines d'une ancienne maison forte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecotay :
L'archevêque de Lyon ou ses vicaires généraux allant en visite à Verrières logent volontiers à Quérézieux dans le château de la famille de Meaux.

 

 

 

Ecotay, autre lieu d'excursion des séminaristes.

 

 









Lézigneux, Chazelles-sur-Lavieu, les villages amis du séminaire.

A Lézigneux on remarque la nouvelle église qui n'a pas encore son clocher.

 










Le château de la Pierre qui a appartenu à la famille
d'Allard.

 

 

Gumières, le lieu de naissance d'Antoinette Montet, fondatrice du petit séminaire de Verrières.

 

 








Bard et Lérigneux, les villages voisins.

 

Saint-Anthème,
gros bourg auvergnat,
3 049 habitants
en 1791,
but d'excursion
des séminaristes.

Voir aussi les pages spéciales :


Verrières
et son vieux séminaire


Conception
David Barou
textes et documentation
Joseph Barou


questions, remarques ou suggestions

s'adresser :

Forez
 
 



Le petit séminaire
de Verrières
en 1905

(l'album du centenaire)