Association montbrisonnaise
d'Aide aux Lépreux

Boîte postale 102
42603 MONTBRISON CEDEX
CCP Lyon 6037-88 P

 

 

 

 

Jean-Germain Vidal

premier président
de l'Association montbrisonnaise d'aide aux lépreux
décédé au début
de septembre 1978
à Montbrison.

 

Notice nécrologique parue
dans La Liberté
du 9 septembre 1978

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En Afrique, en Asie, à Madagascar...

 

Capitale Yaoundé
475 000 km²

16 millions d'habitants

Capitale Yamoussoukro
322 000 km²
17 millions d'habitants

Capitale Porto-Novo
112 000 km²

6 millions d'habitants

Capitale Lomé
57 000 km²
5 millions d'habitants

Capitale Libreville
267 000 km²
1,5 millions d'habitants

CapitaleBangui
622 000 km²
4 millions d'habitants

Capitale Antananarivo
622 000 km²
17 millions d'habitants

Capitale Hanoi
330 000 km²
80 millions d'habitants

 

Autrefois la lèpre
et les lépreux
à Montbrison
voir la page :


Maladrerie Saint-Lazare
de Moingt


Tradition
hospitalière
et solidarité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le théâtre de Bard
joue pour l'Aide aux Lépreux


cliquer

page spéciale

Prochaines séances
de la troupe de Bard

- 14 novembre, 20 h 30 : Salle des fêtes de Savigneux

- 28 novembre, 20 h 30 : Salle des fêtes de Marcilly-le-Châtel

- 6 décembre, 16 h : Bouthéon

 

Conception
David Barou
textes et documentation
Joseph Barou


questions, remarques ou suggestions

s'adresser :

Forez
   


Coup d'oeil sur une association caritative forézienne :

l'Association montbrisonnaise

d'Aide aux lépreux

 

Un peu d'histoire :

 

1955, visite à Montbrison de Raoul Follereau
qui vient à l'invitation du comité d'aide aux sans-logis,

une réelle prise de conscience

La journaliste montbrisonnaise, Marguerite Fournier,
écrit :

Raoul Follereau, "l'apôtre des lépreux",
a commencé, hier,
à Montbrison, le cycle des conférences
qu'il doit donner dans notre département


Lundi soir, Montbrison a eu la primeur des conférences prononcées dans la Loire par Raoul Follereau, "l'apôtre des lépreux", le "vagabond de la charité" au profit de ces autres lépreux que sont les sans-logis.

L'orateur était accompagné de M. Villié, président de l'Union départementale d'Aide aux sans-logis, de MM. Recipon, Dessarce, l'abbé Rachet. Il était reçu au Rex par M. Mascle, maire de Montbrison, ainsi que par M. Vicard, conseiller général, M. Faugère, président du comité local d'Aide aux sans-logis.

Présenté par M. le maire de Montbrison, Raoul Follereau entra de suite dans le vif de son sujet et fit en faveur des dix millions de lépreux qui sont dans le monde un magistral plaidoyer. Son éloquence, chaude, vibrante, dans laquelle on sent passer le souffle de la charité, tint pendant une heure (hélas ! trop courte !) son auditoire en suspens. Il est difficile de résumer une conférence aussi captivante qui, en certains passages, tient de la conversation intime tout émaillée de souvenirs personnels livrés au fur et à mesure qu'ils se présentent à la mémoire de celui qui les a vécus.

Parmi tant de figures idéalisées par l'amour, retenons celle du missionnaire français Pierre d'Orgeval qui, depuis vingt et un ans, endort, en jouant du piano, les lépreux qu'il a bordés dans leur lit. Parmi tant de pages douloureuses arrêtons-nous sur celles qui rappellent la souffrance des "demi-morts" enfermés dans les tombes d'un cimetière, "attendant que la terre les absorbe", ou parqués, comme des bêtes, en plein désert, au milieu des barbelés.

Ces images effroyables semblent appartenir à la légende et l'on a peine à s'imaginer qu'en plein XXe siècle des êtres humains puissent être traités ainsi.

Or voici que depuis six ans les temps ont changé, la lèpre, qui depuis des millénaires était considérée comme une maladie très contagieuse et inguérissable, la lèpre vient d'être vaincue.

"Aujourd'hui, déclare le conférencier, dans 80 % des cas, un traitement d'une année peut arrêter cet abominable fléau… Les visages léonins redeviennent des visages humains, l'espoir revient au cœur des désespérés.

En quelques mots, Raoul Follereau résume cette admirable "charte des lépreux" dont il fut le rédacteur et qui a pour but de rendre à la vie sociale les lépreux guéris par le remède sauveur, sans aucun danger de contagion. Chose incroyable, ce précieux remède est d'un prix modique :
"Mille francs, en 1955, qu'est-ce que cela, pour sauver des hommes de la misère, de la maladie, du désespoir !"

Mais, comme il existe encore par le monde dix millions de lépreux il faut réunir une somme énorme pour les guérir tous. C'est pour cela que le "vagabond de la charité" s'est mis en route, et partout où existent des hommes de cœur il lance un appel si sincère et si émouvant qu'il est sûr d'être entendu. "Le christianisme, c'est la révolution du monde par la charité."

Par une transition toute naturelle, Raoul Follereau passera à ces autres lèpres que sont l'injustice sociale, la misère imméritée, le fanatisme, l'intolérance, l'arbitraire…

"La lèpre qui nous réunit ce soir est le problème du taudis. Est-ce que nous y songeons à cette misère, à ces dix millions de pauvres gens, nos compatriotes, nos concitoyens, qui vivent dans des conditions indignes et abominables." Il demande à ceux qui l'écoutent avec une attention recueillie de faire un double geste de générosité pour ces deux sortes de lépreux également pitoyables.

"Ce qu'il faut, dit-il, c'est repartir avec une sorte d'angoisse au fond du cœur, une espèce de remords, en songeant à tout cela. Il faut délivrer les hommes à coups d'amour... Il faut apprendre aux hommes que le bonheur c'est d'avoir la main tendue, pour qu'il y ait sur terre moins de malheur et moins de douleur."

Cette bouleversante péroraison fut saluée de vibrants applaudissements. Puis M. Villié, président du Comité départemental des sans-logis, traduit tout l'intérêt de la salle pour remercier l'orateur, et adresse quelques paroles en faveur des protégés de l'abbé Pierre, cet autre apôtre des lépreux des temps modernes.

M. V. F.

(Presse locale, Montbrison, 8 mars 1955)



Réunion du comité des sans-logis de Montbrison du 30 novembre 1955
(cliché Marguerite Fournier, archives de la Diana)

 

 

Dix ans plus tard pour répondre à l'appel de Raoul Follereau
une association est créée à Montbrison,
son premier président est M. Vidal.

*
* *

Aujourd'hui

est une

Association indépendante,
non confessionnelle,
reconnue d'utilité publique,
habilitée à recevoir dons et legs,

Association dont l'action
recouvre l'arrondissement
de Montbrison

(les 10 cantons avec des comités locaux)

son siège est à Montbrison :
Ancien-hôpital,
rue Marguerite-Fournier

Chaque année,
le dernier week-end de janvier,
l'association participe
à la journée mondiale pour les lépreux

en faisant la quête
sur la voie publique,
aux portes des églises
et des grandes surfaces
de l'arrondissement
de Montbrison.

Les fonds recueillis
sont intégralement destinés
à aider les léproseries
et centres de soins
qu'elle soutient.

Au cours de la journée mondiale 2006,
les quêteurs bénévoles
ont recueilli 11 382 euros
soit 52 % des ressources totales
de l'association.
Cette somme représente
un grand nombre de dons,
merci à tous les donateurs.

son action

Depuis 45 ans :

soutien financier
à une vingtaine de léproseries
d'Afrique, de Madagascar

et du Vietnam,

envois de colis

Un lien direct est toujours établi
avec les bénéficiaires

Établissements soutenus

Cameroun


Léproserie de La Dibamba
BP 77 Douala
CAMEROUN

Léproserie de N'galan
BP 217 Ebolowa
CAMEROUN


Mission Nkoalang
BP 195/13 Yaoundé
CAMEROUN


Côte d'Ivoire

 

Mission catholique
BP 633 GAGNOA
CÔTE D'IVOIRE

Foyer de Charité
BP 7 KOTOBI
CÔTE D'IVOIRE

Léproserie d'Adzopé
BP 212 ADZOPE
CÔTE D'IVOIRE

Bénin

 


Religieuses de la Providence
BP 37 Dangbo
par PORTO NOVO
BENIN

Centre de traitement
anti-lèpre de Madjeré
BP 35 DOGBO
BENIN

Centre de traitement
anti-lèpre
BP 35 OUIDAH
BENIN

Togo


Centre Vie et Santé
BP 6 AMEJO/BAFILO
TOGO

Léproserie de KOLOWARE
BP 36 SOKODE
TOGO

Soeurs de la Providence
Danji Apeyenne
BP 385 KPALIME
TOGO

Dispensaire Saint-Gaétan
BP 12 ANFOIN
TOGO

Gabon

 


Léproserie d'EBEIGNE
BP 211 OYEN
GABON

République Centraficaine

 

 

Foyer de Charité
BP 335 BANGUI
R.C.A.

Madagascar

 


Dispensaire de MAROTSIRIRY
BP 24 MAHANORO 510
MADAGASCAR

Village des lépreux d'ANTSIRAKA FITIAVANA
BP 502 TAMATAVE 501
MADAGASCAR

Léproserie de MARANA
BP 1 233
FIANARANTSOA 301
MADAGASCAR

Dispensaire d'ANTSIRAMANDROSO
BP 98 TOAMASINA
MADAGASCAR

Vienam



Fille de la Charité
Missions étrangères de Paris

Contacts :

Association montbrisonnaise
d'Aide aux Lépreux

Boîte postale 102
42603 MONTBRISON CEDEX
CCP Lyon 6037-88 P

 

Deux spectacles en faveur
de l'Association montbrisonnaise d'aide aux lépreux



Les Merles moqueurs
de Saint-Bonnet-le-Courreau

Chorale d'Ecotay-l'Olme


Nouvelle salle des fêtes de Montbrison
le dimanche 22 novembre 2009