Conception
David Barou

textes et documentation
Joseph Barou


questions, remarques ou suggestions

s'adresser :

Forez
 

 


Borne de pierre
de la place Bouvier
où se trouvait
le marché aux chevaux

Quand Montbrison
avait son champ de courses


La place Bouvier, à Montbrison, possède encore un rang de belles bornes de pierre surmontées d'un anneau. Elles rappellent que la ville a eu jadis de grandes foires aux chevaux.

Montbrison
joue alors son rôle de capitale d'une petite région agricole. Car depuis le milieu du 19e siècle la plaine du Forez se tourne vers l'élevage du cheval. Le vétérinaire et éleveur Joseph Ory y contribue grandement avec son fameux étalon anglo-percheron "Espoir du Forez". En 1857, le marquis Emmanuel de Poncins fonde une société d'encouragement. L'hippodrome de Feurs, situé à Civens, est inauguré le 1" septembre 1858. Et, en 1899, deux autres sociétés des courses sont fondées : celle dite du Forez, à Montbrison, l'autre à Saint-Galmier...

Plusieurs facteurs favorisent cette nouvelle activité : la plaine assainie grâce au canal, l'action de grands propriétaires terriens et les besoins de l'armée. Avant la Grande Guerre, les dépôts de remonte - celui d'Aurillac pour notre région - sont les principaux clients. Dragons et hussards ont besoin de chevaux vifs et vigoureux. Beaucoup d'émulation s'installe entre Feurs, Saint-Galmier et Montbrison.

Les manifestations hippiques de 1901

L'heure de gloire pour les manifestations hippiques foréziennes arrive à la Belle Epoque. Montbrison n'est pas en reste. Les 4 et 5 août 1901, la fête patronale de la Saint-Aubrin coïncide pour la première fois avec courses et concours hippiques. Ce sont d'ailleurs les principales attractions. Et qui ont leur succès.: "Les avenues de la gare étaient envahies et aux alentours du feu d'artifice et du bal, la foule était plus compacte qu'elle ne le fut jamais". Il y a, selon la presse locale, affluence de Stéphanois La compagnie P.L.M. organise même, le 4 août, un train supplémentaire vers Saint-Etienne.

Quant à l'hippodrome, on ne saurait trouver mieux : "spacieux très bien drainé, un site merveilleux..." Même s'il s'agit d'un vaste champ de la commune de Savigneux. De plus le ciel est avec les Montbrisonnais : "deux journées de soleil resplendissant".

Demandez le programme des courses !

Un supplément du Journal de Montbrison affiche un riche programme. Chaque classe sociale aura sa manifestation. Le dimanche matin est réservé aux divers concours : "chevaux de 3 ans sans dressage" (53 bêtes), "chevaux de selle de 3 ans", "chevaux de selle de 4 ans", etc. Le baron de Vazelhes, le marquis de Poncins, Francisque Balaÿ et les grands propriétaires de la plaine remportent presque tous les lauriers.

L'après-midi, la première course, le "Prix de Montbrison" (trot) est réservé aux débutants avec des prix modestes. Suit l'épreuve des sauts d'obstacles réservés aux officiers avec des prix, en œuvres d'art. Puis c'est l'épreuve reine : le "Prix de Saint-Aubrin", trot attelé, 3 000 m, course "internationale" avec 400 F de prix et un billet d'entrée de 20 F. Voilà pour le gratin. Vient ensuite le "prix du Forez" : "course du pays" au galop, 2 000 m. L'épreuve pour chevaux de tout âge et de tout sexe est réservée aux propriétaires de la Loire "cultivant eux-mêmes" leur terre. Dotation modique : 180 F et entrée à 10 F seulement. C'est le tout venant.

Enfin, comme il faut bien amuser le populaire, une "Course des ânes montés", de toute taille et de tout sexe, clôt la réunion. 1 000 m, 55 F de prix et entrée libre pour tous ! Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

Résultats des courses : Feurs
et Saint-Galmier en tête


L'élevage des chevaux prospère encore en Forez. Mais aujourd'hui l'hippodrome de Savigneux est redevenu champ, ou plutôt a été loti. Les foires de Montbrison ont perdu de leur lustre. Les haras quittent Montbrison pour Saint-Gamier qui comme Feurs a mieux tiré son épingle du jeu. Montbrison ne sera pas le Chantilly du Forez.
Il reste les bornes de la place Bouvier...

Joseph Barou

[La Gazette du 8 décembre 2006]