Retour à l'accueil

 
 
 

Cette page est extraite de :

Emile Meunier,
"Il était une paroisse : Bard"

Cahiers de Village de Forez
n° 34 , septembre 2007

 

Des croix "historiques"

Croix du vieux cimetière (en grès)
datée de 1550, citée par Louis Bernard
(dessin de Louis Bernard)

Croix en granit du Montel citée
par Louis Bernard qui l'appelle
la "Croix noire".
C'est en fait la "Croix blanche.
Elle était au carrefour du Grand chemin
et du sentier qui va au Montel ;
aujourd'hui elle se trouve
dans un jardin voisin.

La croix foudroyé

du pic de Bard

Croix du pic de Bard
qui a été foudroyé.
Elle avait été bénite
par le curé Mure
le 29 septembre 1872,
fête de saint Michel

Socle de la croix du pic

Inscription
sur la croix foudroyée du Pic :


CROIX ERIGEE PAR MR GORANDCHANOINE D'HONNEUR CURE DE ST PIERRE DE LYON

L'archange saint Michel
avec la balance du jugement ;
bloc sculpté au pic de Bard,
probablement la base d'une croix
(milieu du 15e siècle ?)

Femme en prière
Même bloc, face opposée ;
ce bloc sculpté a été cité par Louis Bernard

Reste de croix

Reste de la croix noire
au bord du chemin du Sauzet,
près de la placette
pour les tables de pique-nique


Croix ayant disparu
récemment :

Croix de la ferme Damas
à Contéol emportée
après des travaux de voierie ;
elle se trouverait dans la commune de Valeilles.

Croix du hameau de Celle
cassée et enterrée sur place
dans une cour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Retour page accueil

Conception : David Barou
gestion du site : Joseph Barou
questions, remarques ou suggestions
s'adresser :
 



Petit patrimoine :

Les croix de Bard

par Emile Meunier
Une monographie de la paroisse de Bard serait incomplète si nous omettions d'y inclure les croix. L'église mise à part, ce sont les seuls monuments religieux de la paroisse. Il n'y a pas, aujourd'hui d'oratoire ou de madone sur le territoire paroissial.

C'est utile. Ne serait-ce que pour vous faire découvrir, sauver de l'oubli et parfois de la destruction ce patrimoine religieux et artistique. Il a beaucoup compté hier pour la paroisse, il est important aujourd'hui pour notre village.

Deux douzaines de croix ont été recensées sur le territoire de Bard, et notre recherche n'est peut-être pas exhaustive. Par leur origine, leur situation et leurs matériaux, ces croix sont très variées : anciennes ou récentes, de granit, de fer forgé, de fonte moulée, voire de bois. On les découvrira sur les places, les terrains communaux, à la croisée des chemins, dans les hameaux…

Elles célèbrent le souvenir d'une mission, demandent une protection, rappellent un décès ou un événement marquant… Parfois ce sont simplement des signes de foi, dans un hameau, au bord d'un chemin ou près d'une habitation.

Emile Meunier

(Clichés d'Emile Meunier sauf autres indications))

 
Croix dite de Sigaud, à la sortie nord du bourg ; fût monolithe
en granit ; même époque que celle du Montel (croix Blanche).
Croix en granit de la place
de la Mairie (1543) citée par Louis Bernard, restaurée en 1990 par l'entreprise Laborde.
 
Croix dite des Briasses, au carrefour de l'antique chemin dit du Gavot de Moingt en Auvergne et le chemin des Briasses ; base en granit, restaurée avec une croix de fer qui a été foudroyée ; la croix actuelle en fonte aluminium a été placée par Marc Fraisse et bénite par le père Caleyron.
Reste de base de croix et fût cassé à l'intersection du chemin de Malleval et de l'ancien chemin de Bard à Vinols.
 

A Vinols, dans le jardinet
d'une maison, table, fût et croisillon
en granit à l'angle du chemin
de Celle et du "Tara".

A Moulin-Palais, en bordure
du chemin de Jambin, croix érigée
en 1818 par Claude Palet ;
rénovée par Noëlle et
Gérard Clavelloux,
proprétaires actuels ;
fût et croisillon en chêne.
     
 
Sur l'ancien chemin de Contéol-Bas, au carrefour de l'Estra de Contéol
avec le grand grand chemin
des Faux ; base cassée, en granit, surmontée d'une croix fleurdelysée en fer.
Sur le terrain communal
de Contéol-Bas, base de croix
en granit, restauration en béton réalisée
par M. Brunon.
 

Croix de Contéol, citée par Louis Bernard
sur le chemin de Contéol
à la Molle, au carrefour
avec le chemin de Prassouroux,
dite aussi croix du Parquet
(milieu du 16e siècle).

Croix très ancienne au hameau
de Fougerolles, inscription
sur le bord de la table :
Jhean de Forgirole, sur le socle :
AC, 1780, BP : (date du mariage
d'André Crozet
et Benoîte Peyrat) ; croisillon cassé ; propriété privée.
 
Croix dite de "Pic d'Os"
ou de Beaudou sur la chaussée
de l'étang qui fait limite entre Bard
et Lérigneux ; socle rectangulaire
en granit surmonté d'une croix
de fonte de type croix tombale ; 1894,µinscription : "Erigée en 1894 par Anet Clairet, P. Olagnier, P. Viallon, J. M. Chalard, J. Goure, J-Bte Cognasse, G. Baudou, P.M. Baudou, C. Baudou pour protéger leurs récoltes
de la grêle".
Croix du Maisonny, au sommet
d'un tertre, érigée par la famille Meunier-Laurent avec une pierre de moulin ; inscription :
CRUX AVE 1939 M.L. ;
terrain privé.
 
Croix érigée en 1995 au carrefour du chemin
du Palais et de la D. 44 sur le socle d'une croix de mission de 1897 du bourg ; croix en pin douglas avec le christ d'époque.
Croix de Boisfond, érigée
par la famille Gorand en 1776, restaurée
en 1882 par un arrière-petit-fils
Michel Gorand, époux de Julie Arnaud.
 
Croix en pierre de Volvic à l'entrée du hameau du Crozet, érigée
en 1892 par Claude Rival
et son épouse Marguerite Bayle
Croix érigée en 1844 au Crozet
par Anne Gagnère, veuve Dupin, restaurée en 2005 par Laborde, gendre de Pierre Dupin ;
bénite par le père Thizy ;
sur le tertre croix de Claude Rival.
 
Croix en fer forgé au centre
du hameau du Montel ; XIXe siècle ;
peut-être fabriquée et érigée
par Jean Tissier, maréchal-ferrant.
Croix du chemin du Pic
ou croix Rondel au carrefour
du grand chemin du bourg
aux Grangères
avec celui de Contéol ; érigée
par Robert Rondel en 1819
(cliché Arnal)

 

Croix dite du Perron à l'entrée du bourg en venant de Montbrison ;
socle et table en granit, fût et croisillon en pierre de Volvic ;
restaurée en 1999 par l'entreprise Laborde.


Croix en fer forgé surmontant le lavoir (un ancien sarcophage)
de la "Grand Font" sur le chemin du bourg
au ruisseau du Bouchat et Verrières.

( cliché Francisque Passelègue)

*

*  *

Croix de l'ancien cimetière de Bard

(Croquis de Louis-Pierre Gras, vers 1860, archives de la Diana)