L'église et la paroisse

Saint-Pierre
de Montbrison

Joseph Barou

                    En ligne :

1 - Saint-Pierre de Montbrison

Origine de la paroisse Saint-Pierre
La paroisse du château
Visite pastorale de 1662
Saint-Pierre et les paroisses de Montbrison à la fin de l'Ancien Régime
Les curés de Saint-Pierre sous l'Ancien Régime
L'époque révolutionnaire

2 - Saint-Pierre-La Madeleine

L'église Saint-Pierre est rendue au culte
Les marguilliers
Une cloche baptisée Marie
Fournitures courantes
Restauration de l'église
Enrichissement de l'église
Le personnel
Ressources de la fabrique
Chronique paroissiale
Les bonnes vieilles habitudes
Un relèvement rapide
Les curés Barou

3 - L'ancienne église Saint-Pierre

Une crypte obscure, froinde, humide
L'intérieur de l'ancienne église
Le clocher et les cloches
L'horloge de l'ancienne église

4 - La nouvelle église Saint-Pierre

Premiers projets de reconstruction
Les réticences du conseil municipal
L'abbé Ollagnier reprend le projet
Les opposants : La paroisse Saint-Pierre peut être supprimée...
Les souvenirs du chanoine Ollagnier
La construction de la nouvelle église
Le début du siècle
Le temps des P'tits fifres
L'oeuvre du chanoine Ollagnier
Les derniers curés

5 - Visite de l'Eglise

Autres textes en format pdf :

L'église Saint-Pierre est rendue au culte

Le Chanoine Ollagnier bâtisseur de Saint-Pierre

La cloche nommée Marie  qui vient du prieuré de Savigneux

Origine d'un tableau (article du bulletin de Saint-Pierre)

 

Documents

Ancienne église

Nouvelle église

Cartes postales anciennes

Vitraux - statue - tableau

Les cloches

L'almanach paroissial de Saint-Pierre

Le Père Jean-Marie Durand

 

L'ancienne église

Trois clichés de James Dulac (avant 1870)

            

à gauche, l'ancien clocher de Saint-Pierre vu de la rue des Arches,
à droite l'entrée de l'église donnant sur la rue Saint-Pierre
ci-dessous, rue des Arches, avec, au fond, le clocher de Saint-Pierre

*

*    *





L'ancienne et la nouvelle église
(dessins de J. Barou)



Démolition de l'ancienne église Saint-Pierre
(dessin d'Octave Puy de la Bâtie)

*

*     *

La nouvelle église



Plan de l'église St-Pierre de Montbrison

par Dujardin, architecte du diocèse de Lyon (1869)

(archives Diana)


La nouvelle église dans son quartier
(dessin de David Barou)





 

Quartier Saint-Pierre



*

*      *

Les vitraux

 
(cliché J. Barou) 
  

Vitrail à médaillons provenant de l'ancienne église (basse nef, au fond de l'église, à gauche) : de bas en haut quatre épisodes de la Passion : l'Agonie au jardin des Oliviers, le chemin de Croix, la Crucifixion,
la Resurrection.

      

1                                                                        2

(clichés J. Barou) 

1 - Saint Louis, roi de France présentant la couronne d'épines du Christ (blason de la famille Rony)
2 - Sainte Cécile, patronne des musiciens et des artistes, tenant la palme du martyre (blason de la famille de Rostaing)

        

           

Quelques blasons figurant sur les vitraux de l'église Saint-Pierre :
de Vazelhes, de Meaux, du Plessy, de Sasselange, de Rostaing.

     

Stalles et grand autel avant l'aménagement du choeur (1993)
(clichés Pierre Drevet)

 


(cliché J. Barou) 

Vitraux de la chapelle des Morts (ou du Sacré-Coeur)
quatre scènes évoquant la foi et le pardon des péchés :

En haut à gauche : le Christ ressuscité se fait reconnaître à Marie-Madeleine
à droite : Jésus demande à boire à la Samaritaine
En bas, à gauche, Jésus ressuscité devant Thomas l'incrédule
à gauche, la Cène.


(cliché J. Barou) 

Vitrail du baptême du Christ, près des fonts baptismaux
(offert par la famille de Nantes)


(cliché J. Barou)

Le sommeil de l'Enfant-Jésus
d'après Carlo Maratta (1697)

La chapelle de la Vierge contient aussi un tableau digne d'intérêt. Il représente la Vierge et l'enfant Jésus entourés d'anges et de bergers, copie pleine de charme d'une œuvre de la Renaissance.
Ce tableau a été réalisé par Madame de Kergolay, épouse d'un des conjurés du "Carlo-Alberto".
Les légitimistes partisans de la duchesse de Berry furent jugés à Montbrison en 1833 .
Madame de Kergolay vint habiter la ville pendant le procès qui dura plusieurs semaines.
Elle peignit cette toile pour occuper le temps et, sans doute, distraire son inquiétude.
Une femme et un enfant de la région lui auraient servi de modèle. Quand son mari fut acquitté,
elle offrit le tableau à Saint-Pierre en action de grâce et en souvenir des Montbrisonnais
qui l'avaient bien accueillie...

                                                                              (J. Barou, Saint-Pierre de Montbrison, Village de Forez, 2005)

*

*   *

 

Souvenirs

"Mémoires d'un enfant de choeur"
de Georges Démariaux

Publication :

Un cahier de Village de Forez publié en décembre 2004 ; 32 p. ;
disponible au Centre Social de Montbrison, 13 place Pasteur ;
tél. 04-77-96-09-43 ; centresocial.montbrison@laposte.net


En ligne :

Présentation (articles de presse) :
L'ami Georges
(pdf, 1 p.)
Ni des anges, ni des saints (pdf, 2 p.)
Couverture de l'ouvrage : Mémoires...

Photos
:

Procession de la fête-Dieu, rue Tupinerie (1920).
Groupe d'enfants de choeur au petit séminaire de Montbrison (1928)
Religieuses de la Providence du Calvaire
Chorale de Saint-Pierre (1937) en déplacement à Lézigneux
Chorale de Saint-Pierre (1945) de Montbrison (été 1945)

Autour de Saint-Pierre

Textes et photos en ligne :

Une école, un quartier : Saint-Aubrin (pdf, 10 p.)
La colline, lieu de pouvoir, lieu de mémoire
: le Calvaire (pdf, 2 p.)
Une classe de l'école Saint-Aubrin en 1902 (ancienne photo)

*

*   *
Les cloches de Saint-Pierre


Cloches de Saint-Pierre de Montbrison
samedi 26 avril 2014
à 20 h

pour écouter cliquer ci-dessous

(durée : 40 s)

*

*   *

Almanach paroissial de Saint-Pierre (1912)

Les almanachs paroissiaux donnent de nombreuses informations
sur la situation de la paroisse : clergé, personnel employé, confréries
et oeuvres, écoles catholiques... Celui de 1912 donne la liste complète
des membres de la société des P'tits fifres montbrisonnais.


L'almanach a aussi plusieurs pages sur l'histoire de Montbrison
et de la paroisse de Saint-Pierre. Elles reflètent un vif intérêt porté à l'histoire locale même si c'est seulement l'état des connaissances à un moment donné
(le début du XXe siècle) et qu'elles peuvent, aujourd'hui, être remises en cause.

L'ancienne église Saint-Pierre

(extrait de l'Almanch paroissial de Saint-Pierre, 1912)


 

Le chanoine Ollagnier,

bâtisseur de la nouvelle église Saint-Pierre

(photo extraite de Forez, Auvergne, Vivarais du 1er avril 1911, n° 101, 6e année)

 

Journal de Montbrison du 23 décembre 1911
nécrologie du chanoine Ollagnier

*

*   *

Jean-Marie Durand

un curé de Saint-Pierre de Montbrison

Le Père Jean-Marie Durand

Jean-Marie Durand, né en 1882 à Chevrières dans les monts du Lyonnais,
ancien élève de l'institution Victor-de-Laprade (réthorique 1900 ) ; jeune prêtre
en 1906 ; professeur au petit séminaire de Montbrison. Il est grièvement blessé
au cours de la guerre de 1914-1918. Ensuite, pendant 17 ans, il est vicaire
à Veauche, spécialement attaché et dévoué aux verriers.

Pendant huit ans il est curé de Saint-André-le-Puy puis pendant neuf ans
curé de l'Horme. Enfin il devient curé de Saint-Pierre de Montbrison
de 1940 à 1954. Homme débonnaire, il s'attire l'affection de beaucoup
de petites gens grâce à son franc-parler et à sa simplicité.

Il se retire dans la paroisse de Notre-Dame-de-Lourdes à Saint-Etienne où il fête ses noces d'or sacerdotales le 21 octobre 1956. Il meurt le 20 février 1965 à l'hospice Saint-Jean-de-Dieu. Ses funérailles se déroulent en l'église
Notre-Dame-de-Lourdes à Saint-Etienne et il est inhumé à Chevrières,
son village natal.

 

Voir aussi les pages


P'tits fifres

 
       

Retour page accueil

Conception : David Barou
gestion du site : Joseph Barou
questions, remarques
ou suggestions

s'adresser :

mise à jour le 1er mai 2014