Le registre particulier

de Michel Bernard, maire D'Ecotay-l'Olme

 

Le 27 juillet 1852, quelques mois avant que le Prince-Président Louis Napoléon Bonaparte ne prenne le titre d'Empereur des Français sous le nom de Napoléon III, la commune d'Ecotay était dotée d'un nouveau maire : Michel Bernard.

Homme très connu, il était le frère de Martin Bernard dont le nom a été donné à la Grand'rue de Montbrison en 1880. Leur père, Charles, y était établi comme imprimeur-libraire au n° 17.

Michel Bernard, homme de lettres, homme cultivé succéda à son père à la tête de l'imprimerie. il continua le Journal de Montbrison et publia les Annuaires de la Loire.

Il resta à la tête de notre commune pendant douze années, de 1852 à sa mort survenue en 1864. Il peut être considéré comme l'un des maires ayant le plus marqué l'histoire d'Ecotay-l'Olme. il laissa de nombreux écrits qui relatent, souvent sous forme de poèmes, la vie de notre commune.

Toutes ses rencontres, tout ce qui se passait à Ecotay, toutes les lettres qu'il écrivait en tant que maire, étaient consignés sur de simples cahiers d'écolier avec clarté et précision. Certains de ses registres ont survécu au passage du temps et nous sont parvenus. C'est grâce à eux que Joseph Barou a pu rédiger un numéro spécial de Village de Forez qui relate la vie de notre commune au début du second Empire...

(Préface de Roland Henry, maire d'Ecotay-l'Ome, extraite de "Aspect de la vie communale, Ecotay-l'Olme au début du second Empire (1854-1856)", supplément au n° 42 de Village de Forez, 1990)

en ligne :

Registre particulier de Michel Bernard
maire d'Ecotay
1854-1856

*

* *

Réédition en 2012

Un ouvrage de 64 p., 21 x 29,7, disponible au Centre social de Montbrison, 7 euros
(éventuels frais de port : 1,80 euros)
s'adresser :
Centre social de Montbrison

13, place Pasteur
42600 MONTBRISON

04 77 96 09 43 ou 04 77 58 89 03


centresocial.montbrison@laposte.net

http://csmontbrison.free.fr



Voir aussi la page


Ecotay

Conception : David Barou
gestion : Joseph Barou
questions, remarques ou suggestions :
s'adresser :

Retour page accueil                                 
   
Mis à jour le 20 juin 2012