Etienne Fournial (1910-2000)
photo extraite des Mélanges en l'honneur d'Etienne Fournial,
Université de Saint-Etienne, 1978

 

Archives sonores :

La généalogie

conférence d'Etienne Fournial


organisée par le groupe d'histoire locale
et enregistrée le 2 juin 1978 au Centre social de Montbrison, rue des Clercs

1 - Présentation d'Etienne Fournial par Claude Latta
La généalogie, l'une des sciences les plus anciennes - dans la Bible - très prisée
sous l'Ancien Régime - peu considérée au XIXe siècle - en faveur aujourd'hui
alors qu'elle s'interesse à toutes les classes sociales - des aspects utilitaires (héritages)
- intérêt pour la génétique...

pour écouter cliquer ci-dessous

(4 min 16 s)



2 - Les deux types de généalogie : ascendante et descendante - nous descendons plusieurs fois
des mêmes personnes - généalogies royales - Alphonse XIII huit mille fois descendant
de saint Louis - questions de méthode - numération pour la généalogie ascendante
...

pour écouter cliquer ci-dessous

(6 min)



3 - La généalogie descendante - difficultés - système d'Abboville - tableau par rameau -
où trouver la documentation - enquête dans la famille - livret de famille - livret militaire
- livret d'ouvrier...

pour écouter cliquer ci-dessous

(6 min 23 s)



4 - Les documents officiels - les recensements à partir de 1801 - composition
des familles indiquée
mais difficultés de consultation - les listes électorales (accès libre)...

pour écouter cliquer ci-dessous

(6 min 23 s)

5 - L'état civil, source essentielle - les plus anciens registres (Givry, Côte-d'Or, 1335-1348)
- Montarcher (Loire, 1470) - Saint-Christo-en-Jarez - ordonnance de Villers-Cotterêts (1539)
- ordonnance de Blois (1579) - ordonnance de 1667 - déclaration royale de 1736
- laïcisation de l'état civil (1792)...

pour écouter cliquer ci-dessous

(12 min 12 s)

6- Lieux où sont conservés les registres - remarques pour les registres d'avant 1792
- localités avec plusieurs paroisses - les annexes et les succursales
- après 1792 le cadre est la commune - communes rattachées - communes créées.

pour écouter cliquer ci-dessous

(5 min 33 s)

7- Les deux séries de l'état civil - les documents dispersés - tables décennales -
période révolutionnaire - calendrier républicain - les mariages le décadi
au chef-lieu de canton...

pour écouter cliquer ci-dessous

(5 min 47 s)

8 - L'état civil des non-catholiques - les juifs, les protestants -
avant et après l'édit de Nantes - baptême et ondoiement - les protestants dans le Forez...

pour écouter cliquer ci-dessous

(5 min 35 s)

9 - Modalités légales de consultation des actes d'état civil - difficultés pour remonter
au-delà du XXVIIIe siècle - Où chercher ? - La recherche historique : une pêche - les minutes notariales
- intérêts des contrats de mariage [
intervention de Jean Bruel, secrétaire de la Diana]
- les testaments - actes divers...

pour écouter cliquer ci-dessous

(7 min 8 s)

10- Les notaires [dialogue avec Jean Bruel] - le dépôt des minutes -
le contrôle des actes (enregistrement) - les terriers - les rôles de taille - les procès...

pour écouter cliquer ci-dessous

(7 min 26 s)

11 - Comment établir sa généalogie ? - Utiliser des fiches plutôt qu'un cahier -
renoncer à faire un arbre - documents à ranger à part dans l'ordre chronologique -
la généalogie : un travail de recherche historique...

pour écouter cliquer ci-dessous

(7 min 31 s)

12 - Discussion : fréquence des contrats de mariage, rôles des notaires autefois, etc.

pour écouter cliquer ci-dessous

(10 min 18 s)

Etienne Fournial (1910-2000)

A l’automne 2000, Etienne Fournial est mort à Bellegarde où il s’était retiré depuis quelques années. C’était un grand historien, reconnu comme tel par ses pairs : Fernand Braudel lui rend hommage dans l’Identité de la France en citant et en utilisant ses travaux sur le Forez du XIIIe siècle. Les étudiants gardaient le souvenir d’un professeur clair et exigeant. Ses curiosités étaient multiples, sa recherche des documents méthodique et passionnée. Son itinéraire universitaire illustre une belle ascension. Il occupa successivement tous les postes de la carrière, d’instituteur à professeur d’université : né à Charlieu en 1910, élève de l’école normale de Montbrison, il fut instituteur à Roanne, professeur dans la région parisienne, attaché de recherches au CNRS (1955-1959), ce qui lui permit de faire une thèse avec Edouard Perroy. Il devint maître-assistant (1967), maître de conférences (1970), professeur (1972) aux facultés des lettres de Lyon puis de Saint-Etienne (1972), ville où il prit sa retraite.

Spécialiste du Moyen Age, Etienne Fournial a beaucoup travaillé, publiant de nombreux articles, en particulier dans le Bulletin de la Diana. A partir de 1964, les ouvrages se sont succédés : Roanne au Moyen Age (1964), véritable modèle d’histoire urbaine ; Les villes et l’économie d’échanges en Forez aux XIIIe et XIVe siècles (1967), sa thèse de doctorat, ouvrage qui a renouvelé notre connaissance du Forez médiéval et l’histoire urbaine elle-même ; l’Histoire monétaire de l’Occident médiéval (1970) qui montrait, sur un sujet difficile, de belles qualités de synthèse ; Saint-Etienne, histoire de la ville et de ses habitants (1976) qui est le résultat d’un travail d’équipe ; Charlieu (1986), érudit et passionnant, bel hommage rendu à l’histoire de sa ville natale ; une biographie de Tristan Duché (1804-1865), (1990), qui montrait que l’historien du Moyen Age pouvait sortir de sa spécialité pour parler, à travers la biographie de
" l’avocat des mineurs et des verriers ", né et enterré à Sury-le-Comtal, de ces républicains indomptables du XIXe siècle qu’il admirait ; enfin, Monsieur de Boisy (1996), biographie d’Artus Gouffier, compagnon de François Ier.

Etienne Fournial pensait aussi que l’historien doit mettre à la disposition du public les documents essentiels : avec Jean-Pierre Gutton, il publia les Cahiers de doléances de la province de Forez en 1789 (1974-1975) et les Documents sur les trois Etats du pays et comté de Forez (1987-1989). Il fit aussi partie, avec son maître Edouard Perroy et son amie Marguerite Gonon, de l’équipe légendaire des Chartes de Forez et participa à la publication des Comptes de la réparation du donjon et de la construction de la chambres des comptes de Montbrison (1967) et surtout à celle des volumes XXI, XXII et XXIII des Chartes du Forez (1973-1978).

Lorsque nous avons créé le groupe d’histoire locale qui publie Village de Forez, Etienne Fournial est venu au Centre social de Montbrison - situé alors rue des Clercs - donner une conférence sur la généalogie, sujet qui le passionnait.

Etienne Fournial participa aussi à l’administration de la cité. Il exerça des tâches très variées qui étaient liées à ses engagements : vénérable de sa loge maçonnique, administrateur d’œuvres périscolaires, directeur de l’UER des Lettres et Sciences humaines de Saint-Etienne, directeur du Centre d’études foréziennes, membre du conseil d’administration de la Diana. Il en classa les archives ainsi que celles de la bibliothèque municipale de Roanne.

Etienne Fournial appartenait à ce courant qui ne séparait pas la République, l’école et la laïcité, l’histoire et les vertus du travail et de la recherche. Le meilleur hommage qu’on peut rendre à Etienne Fournial, c’est encore de lire ou de relire les pages qu’il a consacrées, dans sa thèse, à l’histoire de Montbrison au Moyen Age et qui nous racontent le développement de la ville autour de son château et le long du Grand chemin de Forez, ainsi que le travail de ses habitants.


Claude Latta

(extrait de Village de Forez, avril 2001)

Retour page accueil

Conception : David Barou
gestion du site : Joseph Barou
questions, remarques
ou suggestions

s'adresser :
Mis à jour le 19 avril 2010