Chambéon

                             Notes d'histoire locale                                          

      Grange Marie, Nathalie Courbon, Chambéon suppl. au n° 91-92, d'octobre 2002
Claude Latta, Le duc de Persigny en Forez : un ministre de l'Intérieur propriétaire à Chambéon  

*

*    *

  Les paysages

     La plaine, de vastes espaces...

          

                                          

              

 

*

*   *

 

           L'écopôle         

  
(cliché J. Barou)


(cliché J. Barou)

L'Ecopôle géré par la FRAPNA : "Protégeons la nature"


(cliché J. Barou, mai 2016)



(cliché J. Barou)

Aigrettte garzette



(cliché J. Barou)

                    

Grande aigrette (18 septembre 2016)

 

*

*   *

 Petit patrimoine

  Le pigeonnier de brique du château

      

         
(clichés J. Barou)

Le pigeonnier du château

*

*   *

 

Saint Etienne patron de la paroisse

            L'église du village possède une statue du saint Etienne, patron de la paroisse. Elle est en bois polychrome.
Saint Etienne est représenté avec une dalmatique : le vêtement sacerdotal du diacre. Il tient avec son bras gauche replié un livre ouvert, l'Evangile, et trois cailloux rappelant son martyre. Saint  Etienne est mort lapidé. Il figure aussi sur un vitrail avec la palme des martyrs Sa fête est fixée le 26 décembre.

     

*

*   *

  Un moment d'histoire

Quand l'aérodrome de Chambéon servait de piste d'envol aux Résistants

                                                                                                                    par Marie Grange

Il y a 62 ans, Ado Raimond, lui-même, un de ceux qui se sont envolés de notre petit village, a bien voulu nous transmettre les clichés et textes suivants. Nous les présentons en hommage à tous les Combattants de l'Ombre qui ont participé
à la libération de notre pays. Nous songerons aux vers de Rimbaud qui servaient de code au groupe Ange :

  Les sanglots longs des violons de l'automne
      Bercent mon cœur d'une langueur monotone.

Départ pour Londres

            Ce départ, prévu pour le 12, a effectivement eu lieu le 15 septembre 1944.


     

Reproduction numérique issue d'une photographie originale (180 mm X 80 mm)

infographie Edouard Crozier, juillet 2003



Reproduction numérique issue d'une photographie originale - infographie Edouard Crozier, juillet 2003

Avant le départ, un Forézien trinque avec le chef pilote

Quelques Chambéonnais avant l'envol


Les cadres du groupe "Ange".
Antoine Boirayon second à partir de la droite.

(ces trois dernières reproductions ne sont pas issues de photos originales, note d'Edouard Crozier)

Conception
David Barou
textes et documentation
Joseph Barou


questions, remarques ou suggestions
s'adresser :

 

 

 

 

 

mise à jour : 18 septembre 2016